• photo que j'ai travaillé avec photoshop se sons mes yeux

    votre commentaire


  • votre commentaire
  • La tour cybernétique en 1981.  

     

    Cette sculpture moderne haute de 52 mètres se dresse près du palais des Congrès. Elle est l'oeuvre de Nicolas Schöffer, artisite français d'origine hongroise.

    Spectacle son et lumière
    lors de l'inauguration en 1961

    Cette oeuvre spatiodynamique et cybernétique, grâce à ses capteurs, interagit avec son environnement; elle produit des sons et lumières de manière autonome, en fonction de la lumière, du vent, des bruits extérieurs, de la température, du degré d'humidité...

    Bien que classée depuis 1997, la tour de Schöffer se détériore, attendant les fonds nécessaires à sa restauration.

    2 commentaires
  • Le cadre verdoyant du parc de la Boverie, dont la partie nord s'appelle le jardin d'Acclimatation (cf. rubrique « Boverie »), a été choisi pour accueillir les palais de prestige et permettre des promenades exotiques. Voici quelques cartes postales de l'époque, dont certaines sont colorisées à la mode d'alors:

    À gauche, le palais de l'Art ancien ; à droite, le palais de la Femme.   Le palais de l'Art ancien.
     
    Une autre vue du palais de la Femme.
    Le palais du Canada.
     
    Le palais de l'Afrique et le palais des Beaux-Arts.   Le palais des Beaux-Arts, le seul à avoir survécu à l'Exposition Universelle (cf. la rubrique « Boverie »).
     
    Le palais de l'Algérie.   Le palais de la Tunisie.
     

    Un peu d'exotisme oriental au jardin d'Acclimatation avec la tour chinoise
    et les paysages japonais

     

    Le restaurant et l'aquarium du jardin d'Acclimatation.
    L'entrée du jardin d'Acclimatation du côté du pont du Commerce.
     

    votre commentaire
  • À la fin du XIXème siècle, l'endroit est occupé par un célèbre vélodrome qui sert de départ, en 1892, à la première course Liège-Bastogne-Liège.

    Le vélodrome de la Boverie en 1894.

    La pelouse qu'entoure la piste en cendrée sert de terrain, à leurs débuts, au Royal Football Club Liégeois (1892-93) puis à son concurrent le Standard (1900-1904).


    votre commentaire