• Alsace
    A visiter et à voir au château du Haut Koenigsbou

    > Extérieur : le château du Haut Koenigsbourg impressionne par sa taille (long de 270 mètres) et la beauté de ses remparts. A l'Est et en contrebas du château (côté route) se situe un bastion en étoile qui servait à empêcher l'approche de canons et qui abritait un parc à animaux.
    En remontant vers l'entrée, vous longerez les impressionnants remparts extérieurs (courtine), première ligne de défense, contenant plusieurs tours.
    Poursuivez la promenade vers l'autre extrémité du château pour apprécier le grand bastion, flanquée de deux impressionnantes tours d'artillerie.

    > La visite du château : les billets se prennent devant la porte à l'emblème de la famille des Thierstein (un animal=thier se tenant sur une pierre=stein), principaux constructeurs du château à la fin du XVème siècle.
    De là vous accédez à la seconde porte du château, portant les doubles blasons des familles de Hohenzollern (famille de Guillaume II) et de Charles Quint (Famille des Habsbourg). Ces deux armoiries, comme de nombreux autres symboles, sont un signe politique, montrant ici la continuité des deux dynasties impériales.

    > La cour principale : de la cour principale vous avez accès à plusieurs annexes importantes, dont la forge, le moulin, l'auberge et une fontaine. Cette cour mène aussi au corps du logis, par une porte surmontée elle aussi du blason de la famille des Thierstein.

    > L'intérieur du château : l'intérieur du château du Haut Koenigsbourg est particulièrement intéressant de par sa restauration et son ameublement qui donne une vision intéressante de la vie des grands seigneurs du moyen-âge, malgré quelques salles à destination politique "modernes".
    La visite commence par un escalier menant à un pont levis, protégé par des meurtrières. Passé cette défense protégeant le logis, vous accédez à un puits fortifié de 62 mètres de profondeur. En rejoignant le logis, vous passerez par le cellier, belle salle voûtée, puis par une cour intérieure contenant une citerne de récupération des eaux de pluie et finalement par les cuisines.
    La montée aux appartements vous permettra de découvrir un exemple de l'habitat de château. Les pièces nobles sont recouvertes de lambris, contiennent une cheminée ou un poêle en faïence (le kokelhof, typique de la région) et quelques meubles. Les fenêtres sont souvent équipées d'un coussiège, petite banquette qui permet aux femmes de s'installer à cet endroit pour recevoir un maximum de lumière et de réaliser des travaux de couture.

    En poursuivant votre visite vous atteindrez la salle des fêtes, la plus célèbre du château du Haut Koenigsbourg. Elle a un but clairement politique, au détriment de la restauration historique. La salle a une hauteur plus importante que celle d'origine (la galerie indique la hauteur initiale). Au plafond, l'aigle impérial domine la salle et englobe les blasons des différentes villes de la région.
    Un peu plus loin vous pourrez visiter la salle des trophées de chasse, tous marqué du W de l'empereur (Wilhelm pour Guillaume).

    La salle d'arme abrite une importante collection d'armes anciennes et d'armures. Un pôle en faïence équipé d'un petit siège chauffant est présent dans la salle.
    En poursuivant votre vous passerez par la chapelle, une cour intérieure pour finalement atteindre le grand bastion. Son rôle était d'assurer la défense du château, et comprenait une terrasse d'artillerie qui permet d'avoir une vue superbe sur le château, la plaine, les Vosges et les châteaux alentours. Quelques pièces d'artillerie sont exposées ici.





    votre commentaire


  • votre commentaire


  • votre commentaire


  • votre commentaire